DICT.XMATIERE : Aide pour jeux de lettres, recherches, définitions, dictionnaire ...
Les mots commençant par 
Les mots finissant par 
Ledger Nano S - The secure hardware wallet
Définition du mot 
Mots en rapport avec 
Accueil

définition du mot choquer

selon le Wiktionnaire

choquer \ʃɔ.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Donner un choc, heurter.
    • Si ce navire vient à choquer cette barque, il la brisera.
    • Choquer les verres à table l’un contre l’autre, ou simplement
    • Choquer les verres.
    • Deux corps qui se choquent.
  2. (En particulier) (Militaire) Se rencontrer et combattre, en parlant de troupes.
    • Quand les deux armées vinrent à se choquer.
  3. (Figuré) Offenser.
    • Lui non plus n’aurait pas voulu choquer Jim par son manque de délicatesse, mais sa nature brutale subitement l’emportait. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Il fait cela pour me choquer.
    • Vous choquerez sa vanité.
    • C’est un homme qui se choque de tout.
  4. (Figuré) Déplaire.
    • […] ; elle lui pardonna une légèreté d’esprit, dont, après tout, elle n’avait jamais souffert : quand les défauts des autres ne nous nuisent pas, il est rare qu’ils nous choquent beaucoup. — (Marie-Jeanne Riccoboni, Histoire d’Ernestine, 1762, édition Œuvres complètes de Mme Riccoboni, tome I, Foucault, 1818)
    • Et, tout à l’heure, quand il s’était adressé à la prostituée enceinte, il avait usé d’un terme dont la grossièreté — tirant son origine d’une langue moins noble et moins enveloppée que l’argot — me choquait encore secrètement. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Il truffait ses sermons de paraboles modernes, d'images progressistes, magnifiés par sa verve naturelle et mordante et appuyés par un langage coloré qui choquèrent plus d'une grenouille de bénitier et d'une punaise de sacristie, mais que voulez-vous, il faut s'adapter ou périr, et le père Benoît La Poudrière n'avait aucune intention de baisser les bras face aux temps modernes. — (Thibault Gardereau, Le livre d'un croque-mort: roman, Montréal (Québec) : VLB éditeur, 2003, p. 168)
    • Sauf que cette fois, les numéros pagnolesques devant les caméras ne suffisent plus à conjurer la crise. Gaudin a choqué la population en s'enfermant d'abord dans le déni, allant jusqu'à accuser la pluie. — (Louis Hausalter, A Marseille, l'effondrement du système Gaudin, dans Marianne n° 1132 du 23-29 novembre 2018, p. 28)
  5. (Impersonnel) Contrevenir à ; être contraire à, en parlant des choses de la morale et de l’esprit.
    • Cela choque le bon sens, la bienséance, l’honneur.
  6. (Marine) Relâcher une manœuvre. ( Réduire la tension sur un cordage pour éviter sa rupture)
    • Choquer l’écoute d’une voile.
  7. (Marine) (Par extension) Laisser le vent écarter une voile de la coque.
    • Choquer la grand voile.

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. A universal etymology dictionary, 2008 → consulter cet ouvrage
  2. « choquer », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage

Définition tirée du Wiktionnaire
Contenu disponible sous GNU Free Documentation License

Voir aussi la conjugaison du verbe choquer à tout les temps et tous les modes.



Powered by php Powered by MySQL Optimized for Firefox