DICT.XMATIERE : Aide pour jeux de lettres, recherches, définitions, dictionnaire ...
Les mots commençant par 
Les mots finissant par 
Ledger Nano S - The secure hardware wallet
Définition du mot 
Mots en rapport avec 
Accueil

définition du mot communiquer

selon le Wiktionnaire

communiquer \kɔ.my.ni.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se communiquer)

  1. Rendre commun à, faire part de, transmettre.
    • Il est de fait que le mercure sur lequel on fait bouillir de l’eau, communique à ce liquide la vertu la plus vermifuge. — (Jean-Antoine Chaptal, Élémens de chimie, vol.2, p.373, Deterville à Paris, 2e éd., an III, (1794 ou 1795))
    • La flamme se communiqua aussitôt de la mèche au papier, qui en un instant fut consumé. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. II)
    • Une petite quantité de farine de seigle, mêlée à la farine de blé, lui communique une saveur agréable. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, p. 117)
    • Suivant les renseignements officiels qui m’ont été communiqués, la population de Reykjavik est actuellement de 2,600 habitants, ce qui est déjà bien respectable pour la capitale d'un pays qui ne compte que 70,000 âmes; […] — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.49)
  2. (Figuré) Transmettre.
    • Le tannin, qui vient de la rafle, des pépins et des pellicules donne de l’âpreté ; […]. Les acides communiquent de la verdeur. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, p. 136)
    • À l’en croire, c’était lui qui dansait, qui levait la jambe, qui se dandinait, tellement il se donnait de mal pour communiquer à ces merveilleuses mais stupides créatures un peu du feu sacré dont il les prétendait dépourvues. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Ce qu’on appelait la seconde flotte traversait l’Océan Pacifique, communiquant par la télégraphie sans fil avec la station asiatique et avec San Francisco. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 175 de l’éd. de 1921)
    • Et ce qu’il y a de certain, c’est que l’Esprit que nous venons de voir chez les idolâtres pythoniser la statue, la matière inerte et l’animal, c’est-à-dire les médiums de pierre, de bois ou de chair vive, communique à chacun d’eux une partie de ses propres facultés, sa vie, son intelligence, sa science et son mouvement au sein de l’air, où il règne en prince; principes aeris hujus[…] — (Roger Gougenot des Mousseaux, Les hauts phénomènes de la magie, 1864)
  3. Faire connaître.
    • L'intérêt des phénomènes d’embâcle qui peuvent être divulgués sans inconvénient, nous incite à les communiquer sans tarder. — (M. F. Kaisin jr, « Réflexions sur les phénomènes de chevauchement, à propos de l'embâcle de la Meuse en 1940 », dans les Annales de la Société scientifique de Bruxelles, vol. 60, 1940, p. 8)
    • Des renseignements fort exacts m’ont été communiqués.
    • Quand ils se furent communiqué leurs réflexions.
    • Les ambassadeurs se communiquèrent respectivement leurs pouvoirs.
  4. (Pronominal) (Vieilli) Entrer facilement en conversation avec quelqu’un.
    • C’est un bon chef qui se communique aisément.
    • Les rois d’Orient se communiquent rarement à leurs sujets.
    • Vous vous communiquez trop.
    • Il ne faut pas se communiquer à tout le monde.
  5. (Intransitif) Se mettre en relation avec.
    • Communiquer avec un accusé.
    • Nous ne pûmes longtemps communiquer ensemble.
    • Ils communiquaient entre eux par tel moyen.
    • On communiquait avec le dehors par tel endroit.
  6. (Intransitif) Être en rapport au moyen de.
    • On communique d’un gaillard à l’autre par les passe-avans, et les dunettes sont établies à l’extrémité du gaillard d’arrière. — (Jean-Baptiste Philibert Willaumez, Dictionnaire de marine, 3e éd., 1831, p.302)
    • (Pronominal) Ces deux chambres se communiquent par un corridor.
    • (Absolument) Ces deux fleuves communiquent ou se communiquent.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • « communiquer », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage

  • Définition tirée du Wiktionnaire
    Contenu disponible sous GNU Free Documentation License

    Voir aussi la conjugaison du verbe communiquer à tout les temps et tous les modes.



    Powered by php Powered by MySQL Optimized for Firefox