DICT.XMATIERE : Aide pour jeux de lettres, recherches, définitions, dictionnaire ...
Les mots commençant par 
Les mots finissant par 
Ledger Nano S - The secure hardware wallet
Définition du mot 
Mots en rapport avec 
Accueil

définition du mot dehors

selon le Wiktionnaire

dehors \də.ɔʁ\

  1. (Désuet) À l’extérieur de.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
dehors
\də.ɔʁ\

dehors \də.ɔʁ\ invariable

  1. Partie extérieure d’une chose.
    • Le jour était ensoleillé, de telle sorte qu’après cette lumière éclatante du dehors, sa chambre, au rez-de-chaussée, me paraissait tout à fait noire. — (Debagori-Mokrievitch, Souvenirs sur Bakounine, traduits par Marie Stromberg, La Revue blanche, 1895)
    • Fatigué du vacarme des réjouissances qui battaient leur plein au château, Sir Trystan Delanyea déambulait sur le chemin de ronde du rempart en humant à pleins poumons l'air frais du dehors. — (Margaret Moore, Le baiser du guerrier, traduit de l'anglais, éd. Harlequin, collection "Les Historiques", 2007, chap. 1)
    • Cette maison paraît belle par le dehors.
  2. (En particulier) (Au pluriel) Les avenues, avant-cour, parc, etc., qui dépendent d’un château, d’une maison.
  3. (Architecture) (Militaire) (Au pluriel) Les fortifications extérieures, les ouvrages détachés d’une place forte.
  4. (Par extension) Apparence.
    • C’est le troisième arrière-faix des impuretés du dix-huitième siècle, apparaissant en celui-ci sous les graves dehors d’une philosophie, d’une politique, d’une littérature, […] — (Hippolyte Castille, Le Prince de Talleyrand, 1857)
    • Comme homme, il manquait de dehors, d’où l’on a conclu qu’il était grossier. — (Eugène Fromentin, Les maîtres d’autrefois, Hollande, XVI ; Manz éditeur, Vienne, s. d., page 334)
    • […] le marquis d’Aiglemont finit par se persuader à lui-même qu’il était un des hommes les plus remarquables de la cour où, grâce à ses dehors, il sut plaire, […]. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Le Chartrain est cupide, apathique et salace, répliqua l’abbé Plomb ; cupide surtout, car la passion du lucre est ici, sous des dehors inertes, féroce. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Kinkin, vers la quarantaine, était un gaillard de taille moyenne qui dissimulait sous des dehors chétifs et une allure pataude une force herculéenne et une agilité de singe. — (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  5. (Patinage) Déplacement en courbe sur le pied intérieur à celle-ci.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]


Définition tirée du Wiktionnaire
Contenu disponible sous GNU Free Documentation License

Voir aussi la conjugaison du verbe dehors à tout les temps et tous les modes.



Powered by php Powered by MySQL Optimized for Firefox