DICT.XMATIERE : Aide pour jeux de lettres, recherches, définitions, dictionnaire ...
Les mots commençant par 
Les mots finissant par 
Ledger Nano S - The secure hardware wallet
Définition du mot 
Mots en rapport avec 
Accueil

définition du mot fort

selon le Wiktionnaire

fort \fɔʁ\

  1. D’une manière forte et vigoureuse.
    • Il poussa la porte si fort que le fer à cheval suspendu au linteau de chêne tinta faiblement. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Frappez fort.
    • Heurtez plus fort.
    • Poussez fort.
    • Il nie fort et ferme.
    • De plus fort en plus fort, avec une force croissante.
    • Il crie de plus en plus fort.
    • Frappez de plus fort en plus fort.
  2. Beaucoup. — Note d’usage : Quand on le met devant un adjectif ou devant un adverbe, il marque le superlatif.
    • […] ; Jaurès, […], admire fort un mouvement qui ne serait pas compromis par des violences qui auraient affligé l'humanité ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, p.213)
    • Il vente très fort, des goélands passent, emportés par la tempête, et essaient vainement de remonter le vent. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Je sais fort bien qui est Mr Kipling, bien que vous ayez cru bon dans votre "Étude en rouge" de me faire paeser pour un béotien en décrivant ma culture littéraire comme nulle ! — (Philippe Chanoinat (scénario) & Frédéric Marniquet (dessin), Les Archives secrètes de Sherlock Holmes, vol. 3 : Les adorateurs de Kâli, éd. Glénat BD, 2017, p. 23)
    • Il pleut fort.
    • Elle lui plaît fort. — Cette entreprise lui tient fort au cœur. — J’ai cela fort à cœur.
    • Il en a été fort surpris. — Cet ouvrage est fort estimé des savants. — Il est fort au-dessus de l’ordinaire.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fort forts
\fɔʁ\
Le Fort de St. Angelo. (1)

fort \fɔʁ\ masculin

  1. Bâtiment militaire conçu pour la guerre défensive. Ouvrage de terre ou de maçonnerie ou revêtu de métal, destiné à résister aux attaques de l’ennemi.
    • A partir du 16 septembre, le fort de la Pompelle, un des forts de la ceinture de Reims édifié dans le cadre de la deuxième ligne de fortifications de Séré de Rivières, est désigné comme cible aux soldats français qui le prennent d'assaut le 23 septembre au prix d'innombrables vies. — (Fabienne Tisserand & Frédéric Hermann, Voyage au pays du souvenir: 1914-1918, Renaissance du Livre, 2003, page 158)
  2. (Chasse) Repaire, de la retraite de certains animaux qui se réfugient toujours dans l’endroit le plus épais du bois.
    • Le sanglier est dans son fort.
    • Relancer une bête dans son fort.
  3. (Familier) Genre de mérite ou de savoir, de la qualité qui distingue une personne, qui la place au-dessus des autres.
    • L’histoire est son fort.
    • C’est le prendre par son fort que de le mettre sur la géométrie.
    • Connaître le fort et le faible d’une affaire.
  4. Temps où une chose est dans son plus haut point, dans son plus haut degré.
    • Au fort de la tempête.
    • Il est dans le fort de sa maladie.
    • Un homme dans le fort de sa passion.
    • Il s’élança courageusement au fort de la mêlée.
    • Garder son sang-froid au fort du danger.
  5. Endroit le plus fort d’une chose.
    • Le fort d’une voûte, d’une épée
    • Zadig sut parer le coup, en opposant ce qu'on appelle le fort de l'épée au faible de son adversaire, de façon que l'épée d'Itobad se rompit. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, XIX. Les énigmes, 1748)
  6. Endroit le plus épais et le plus touffu d’un bois.
    • S’enfoncer dans le fort du bois.
  7. (Soutenu) Celui qui a la force ou la puissance, qui représente ou symbolise la force.
    • Aussi n’est-il pas rare de voir une bicoque résister pendant des mois à une armée nombreuse. De là, souvent, cette audace et cette insolence du faible contre le fort et le puissant, cette habitude de la résistance individuelle qui faisait le fond du caractère de la féodalité, […]. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • (Vieilli) Les forts de la halle, les portefaix qui font le service de la halle aux blés de paris et aussi des halles centrales.
    • Le fort portant le faible, toutes choses étant compensées, ce qui manque d’un côté étant suppléé de l’autre.
  8. (Québec) Eau-de-vie.
    • « La chair est faible et le fort est cher » (Plume Latraverse). Faut-il préciser, ici, que « fort », en québécois, signifie « boisson à haute teneur en alcool » ? — (Jean-Paul Desbiens, Journal d'un homme farouche, Boréal, 1993, p. 262)

Notes[modifier le wikicode]

Lorsqu'il s'agit d'un individu, on rencontre parfois le féminin forte.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Apparenté à für ; à forth en anglais, voort en néerlandais.

Adverbe [modifier le wikicode]

fort \fɔɐ̯t\

  1. Continuellement.
  2. En avançant, en s'éloignant.

Dérivés[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin fortis.

Adjectif [modifier le wikicode]

fort \Prononciation ?\ masculin ou masculin et féminin identiques

  1. Fort.

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin fortis.

Adjectif [modifier le wikicode]

fort masculin

  1. Fort.

Dérivés[modifier le wikicode]

Adverbe [modifier le wikicode]

fort

  1. Fort.

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

  • moyen français fort.

Nom commun [modifier le wikicode]

fort \fɔːt\ (Royaume-Uni) ou \fɔɹt\ (États-Unis) (pluriel à préciser)

  1. Fort (bâtiment militaire).

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Catalan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin fortis de même sens.

Adjectif [modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Masculin fort
[ˈfɔɾt]
forts
[ˈfɔɾts]
Féminin forta
[ˈfɔɾtə]
fortes
[ˈfɔɾtəs]

fort [ˈfɔɾt]

  1. Fort, puissant.
    • Com evident experiència mostra, la debilitat de la nostra memòria, sotsmetent fàcilment a oblivió no solament los actes per longitud de temps envellits, mas encara los actes frescs de nostres dies, és estat doncs molt condecent, útil e expedient deduir en escrit les gestes e històries antigues dels homens forts e virtuosos, com sien espills molt clars, exemples e virtuosa doctrina de nostra vida, segons recita aquell gran orador Tul·li — (Joanot Martorell, Tirant lo blanc, prologue)

Synonymes[modifier le wikicode]

Suédois[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Neutre Indéfini Defini
Singulier fort fortet
Pluriel fort forten

fort \fɔʈ\ ou \fɔrt\

  1. (Militaire) Fort.

Adverbe [modifier le wikicode]

Positif fort
Comparatif fortare
Superlatif fortast

fort \fʊʈ\ ou \fʊrt\

  1. Rapidement.

Prononciation[modifier le wikicode]


Définition tirée du Wiktionnaire
Contenu disponible sous GNU Free Documentation License

Voir aussi la conjugaison du verbe fort à tout les temps et tous les modes.



Powered by php Powered by MySQL Optimized for Firefox